+(33) 1 12 18 06 01 [email protected]
Sélectionner une page

Assurance vie fonction publique

Les nouvelles réformes de la retraite ne sont pas bénéfiques pour les agents de la fonction publique. L’assurance vie constitue l’alternative idéale pour booster leur revenu et pour s’assurer une bonne retraite. Ce produit offre d’ailleurs des placements plus intéressants car on peut en tirer le capital et la rente à la fin du contrat, au contraire de certains plans d’épargne retraite qui ne font bénéficier que de rente. Voici les détails.

La réforme de la retraite et ses conséquences

La nouvelle réforme des retraites prévoit entre autres la réduction de la valeur des trimestres cotisés  ainsi que le paiement de la sanction si le fonctionnaire a arrêté de travailler avant la date limite de sa retraite, sans parler du retardement de celle-ci.

L’interprétation de ces règles permet de déduire que les personnes qui ont pris leur poste dans la fonction publique après des années de travail dans le privé, les femmes qui ont laissé leur poste pour des raisons de maternité ne bénéficieront pas de retraite complète. De plus, les salariés victimes de licenciement ou de retraite anticipée seront pénalisés.

La Loi Fillon offre la possibilité aux fonctionnaires de cotiser une partie de leurs primes à travers un régime complémentaire ou de racheter des annuités de cotisations manquantes mais ce n’est recevable que pour certains salariés, faute de capitaux.

Le régime Préfon-Retraite leur permet de cotiser à des régimes de retraite complémentaire et de  rente revalorisée.

L’assurance vie, le produit d’épargne alternatif

Les salariés de la fonction publique peuvent effectuer d’autres placements financiers comme l’assurance vie. Ce produit est connu pour sa rente viagère nette d’impôt, ce qui permet de constituer un capital afin d’en profiter pendant la retraite. Les gains ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu, tant qu’on ne fait pas de rachat.

Le taux d’imposition sur les retraits varie en fonction de la durée du contrat. Après 8 années d’ancienneté, le rachat est soumis à un prélèvement forfaitaire de 7,5 % et à un abattement fiscal annuel de 4 600 € pour les célibataires ou de 9 200 € pour un couple.

Seulement 40% des revenus sont imposées en cas de sortie entre 60 et 69 ans. Par ailleurs, en cas de décès du souscripteur, l’investissement revient au bénéficiaire déterminé lors de la signature du contrat.

Les autres articles sur le sujet de l’assurance vie

L’assurance vie est un contrat d’assurance à moyen ou long terme souscrit en ligne ou directement auprès d’une compagnie d’assurance, d’un courtier ou par l’intermédiaire d’une banque. Ses objectifs principaux sont l’augmentation du revenu à la retraite et la transmission de patrimoine à sa famille en cas de décès.

Le capital sert à invertir sur des fonds en unité de compte ou sur des fonds en euro, afin de produire des intérêts. Le client peut effectuer des rachats à tout moment, mais l’idéal est d’attendre 8 ans afin de bénéficier d’une fiscalité favorable.

Aujourd’hui, le client a la possibilité de souscrire à un contrat en ligne ou de faire son placement dans une agence physique. Mais avant tout, il doit comparer certains paramètres, comme les frais de gestion et la rémunération des supports d’investissement. En savoir plus sur notre blog.

Demande de Renseignements

Vous cherchez des informations sur les assurances vie ou avoir un conseil pour savoir bien choisir son assurance. N’hésitez pas à nous contactez.